3 avr. 2019

3 étapes clés pour ouvrir son coeur



S'ouvrir
Ce n'est pas ce que tu crois
Il ne s'agit pas de temples, ni de concepts.
La chaleur, l'amour,
l'ouverture du coeur,
voilà l'essentiel.
Une tendresse envers tous les êtres,
par-delà la foi et les croyances...
Coeur ouvert....Esprit ouvert
Paroles recueillies dans le magazine Happinez

Comment ouvrir son esprit ?
On ne peut pas ouvrir l'esprit AVANT d'ouvrir le coeur.
Le mental rejette ce qu'il ne comprend pas. Il  juge, blâme, rétrécit, condamne.
Pour cela, l'humain doit opérer une transformation en son coeur.

Les conflits, les incompréhensions, sont le reflet de ce qui se passe au niveau du mental (l'ego si vous préférez).
Si chacun d'entre nous ouvrait un peu plus son coeur, cela offrirai de la place à la compassion.
Qui dit compassion dit compréhension. Et ainsi, voilà que le mental opère un changement significatif.


Mais comment accepter que certains puissent faire du mal aux autres ?
Il faut tolérer que certains puissent agir "en leur âme et conscience". 
Oui, je dis "en leur âme et conscience" car ils ne peuvent "faire autrement" que d'agir en regard de "qui ils sont profondément", c'est à dire, en total alignement avec leur âme ET leurs personnalité incarnée. Si une âme a une plus grande part d'ombre que de lumière, il ne va pas être "naturel" pour elle d'exprimer son amour sur terre. 

Faire preuve de compassion pour le chemin d'une âme, ce n'est pas "se résigner". C'est simplement accepter que chacun a son chemin, qu'il soit obscur ou lumineux.
Pour devenir lumineux, il faut passer par un chemin fait d'ombres. C'est ainsi que la nature humaine apprend et évolue. Ici-bas, notre monde duel nous apprend qu'on ne peut incarner l'un sans l'autre. N'être que "lumière" serait donc une illusion ? En un sens, oui. Un être sage a compris qu'il devait accepter et aimer sa part d'ombre, aussi petite soit elle.


Même les âmes n'ayant jamais fais de mal sur terre (ou ailleurs), des âmes profondément lumineuses, doivent passer par ce chemin fait d'ombres : elles seront confrontée aux ombres des autres.
La vie apporte tous ces enseignements d'une manière ou d'une autre, autrement dit, "tous les moyens sont bons pour apprendre".

Plus on s'élève, plus nous augmentons notre taux vibratoire, plus l'on devient "léger", en quelque sorte, et plus il va être inconfortable de faire face aux ombres des autres. Les ombres, sont des énergies basses, lourdes. Plus vous devenez légers, et plus cela peut devenir "compliqué" d'être au contact d'autrui, surtout quand leur part d'ombre est plus importante que leur part lumineuse.

C'est important de le savoir afin de pouvoir donner du sens au mental.
Mais c'est encore plus important de faire preuve de compassion et de tolérance pour "ce qui est".

On dit que les gens ne sont pas "mauvais" à la naissance. Je ne suis pas totalement d'accord. Il y a des âmes vraiment sombres, enfouies, bien cachées tout au fond d'un joli bébé joufflu. Un jour ou l'autre, cette âme exprime "qui elle est", car c'est bien ce que nous sommes venus faire ici-bas : incarner notre âme sur terre. Toutefois, je pense que pointer du doigt ces âmes "rajoute de l'huile sur le feu". Cela n'aide personne, en réalité. C'est un peu comme si "vous nourrissez des énergies négatives". Vous n'êtes pas obligé de côtoyer ces personnes, mais votre sagesse vous recommande de faire preuve d'ouverture du coeur pour comprendre pourquoi l'autre "agit comme il le fait" afin de devenir "un simple observateur" pour ne plus ressentir d'émotions inconfortables. Compliqué, mais pas impossible ;)

La compassion permet de comprendre et d'accepter ce qui est

Les gens changent. Vous changez aussi. Le fil conducteur qui nous relie tous est "apprentissage" (l'apprenti-sage)
Nous sommes sur un chemin d'évolution de l'âme, il faut ouvrir son coeur pour comprendre que certains en sont "là où ils en sont".



J'ai toujours habitude d'illustrer mes propos par des métaphores. Imaginez que vous prenez le livre de votre vie entre vos mains. Le marque-page indique que vous êtes "au chapitre 7".
Une personne dont les actes sont peu recommandables, sera peut-être "au chapitre 2" de son livre de vie. Cette personne, aura des difficultés à ouvrir son coeur et donc à faire preuve de tolérance et de bienveillance envers une autre personne. Pourquoi ? Sa courte expérience ne sera pas assez grande pour pouvoir faire place à l'amour. D'ailleurs, on dit souvent qu'il faut avoir connu la malveillance (qui peut prendre différentes formes, vous en conviendrez) pour ne pas la faire subir à autrui. Peut-être que ces personnes, encore jeunes d'expérience, n'ont pas encore eu "l'occasion" de l'expérimenter "pour elles-mêmes".

Vous, qui êtes à un chapitre d'apprentissage "plus avancé", vous avez l'intelligence de coeur pour pouvoir faire preuve de compassion et comprendre. Parce que vos expériences de vie(s) vous auront permis d'avoir le coeur assez grand pour cela.



Les 3 étapes clés pour ouvrir son coeur 
1- Compassion pour l'autre
2- Compréhension de l'autre
3- Tolérance de l'autre


Pour un monde de tolérance et d'amour
Lucie Robin

Partage cet article s'il résonne en toi et que tu penses qu'il pourrait aider quelqu'un.
NB : Abonne-toi à la Newsletter de Haute Fréquence TV en cliquant ici